france & english

 +++Sortir pour la manifestation anarchiste du premier mai: Non mais ca va pas ou quoi? Le capitalisme est le superinfecteur+++12.30 h métro Emilienstraße+++

Stop chilling! Pendant la pandémie le gouvernement traite comme héro.ïne.s tout.e.s ceux et celles qui s’isolent dans leur temps libre: Netflix & Chill - et on sauve le monde. Pas tout.e.s ont netflix et encore moins peuvent „chiller“ et beaucoup de gens n’ont même pas de chez-soi!
#stayathome est votre privilège! Le confinement touche durement celles et ceux qui n’ont pas d’argent, qui sont sans papiers ou qui n’ont pas d’assurance maladie et qui vivent dans des petits appartements ou dans la rue.

Les bâtiments vacants tuent! En même temps l’état effectue des expulsion de logement en plain milieu de la pandémie. Du projet de gauche aux voisin.e.s d’à côté : le droit fondamentale de logement doit céder au sacré profit.

Brule le patriarcat! Surtout la violence du patriarcat s’intensifie pendant la pandémie : la violence domestique et structurelle. Femmes*, lesbiennes, inter- et non-binaire et les personnes trans, s’occupent de la plupart du travaille non-payé et sont exposé au plus grand risque d’infection dans les métiers du secteur d’aide et du soin. Assez de cette injustice! Pour un féminisme radicale! A cause de beaucoup de cas d’harcèlement dans des espaces engagé pour l’émancipation, le combat se dirige expressément aussi contre les structure machiste dans la gauche.

Personne ne peut se nourrir des applaudissement! Nous pensons aux livreuses de paquets, aux couturières au Bangladesh, à tout.e.s ceux et celles qui ont perdu leur emploi bien que les entreprises ont été sauver par les impôts, à tout.e.s les salarié.e.s sans possibilité de travailler de chez-soi. Nous voulons lutter les grandes entreprises et les collectiviser pour partager les richesses!

 Bild 

Qui est-ce qui nous protège contre la police? Groupes de chats de policier de droites, armes disparu. Ce que craignent déjà les activistes, touche le plus les personnes menacé par le racisme! Racial profiling fait parti du quotidien du travaille de la police. Pendant la pandémie le racisme montre ouvertement ça face méchante. C’est pour ça que nous demandants: Arrêtez la criminalisation du sauvetage en mer! #Blacklivesmatter! Arrêtez les reconduites aux frontières! Pour une perspective antiautoritaire! Les mesures ne deviennent pas sensées parce que le gouvernement les impose! Elles ont du sens quand elles sont justes d’un point de vue sociale, quand elle sont prouvé scientifiquement et quand elle peuvent être communiqué et appliqué par l’ensemble solidaire.

Nous souhaitons de regagner le premier mai comme jour de la lutte des classes ouvrières et salariés et de finalement sortir dans les rues de Hamburg comme mouvement noir et rouge. Développons nous-même une vision radicale de comment gérer la situation, sans fayoter auprès du gouvernement et sans phantasmes autoritaires. Représentons ensemble l’anarchisme moderne, qui se rends compte du présent et qui lutte pour l’utopie.

Portons nos masques pour une insurrection saine! Nous sommes plus fort que nous pensons!

Dans la rue pour le premier mai! Furieu.x.ses et antiautoritaires!

 Bild

________________________________________________________________________________

  +++ 1. May anarchist Demonstration: Are you kidding us? Capitalism is the superspreader +++ 12:30 U-Bahn station Emilienstraße +++



Stop chilling! During the pandemic, the federal government sees all those who isolate themselves during their free time as heroes: Netflix & Chill – and we’re saving the world. Not everyone has Netflix, even fewer are able to „chill“ and a lot of people don’t even have a home! #Stayhome is your damn privilege! The Lockdown hits hard for those of us who don’t have money, papers or access to the health system, and have to live in small flats or on the streets.



Empty houses destroy! In the meantime the state is evicting housing in the middle of the pandemic. No matter if it’s a left wing project or your next door neighbour: Your basic right to housing is being sacrificed for the holy profit.



Fire and flames to the patriarchy! Patriarchal violence has escalated during the pandemic: domestically and structurally. Women*, lesbian, inter, non-binary and Trans-persons are doing most of society's unpaid labour and are exposed to a very high infection risk in so called "system-relevant" jobs. Enough with unequal treatment! For a radical feminism! Because of numerous assaults within left wing spaces, this fight is explicitly addressed to the structures of the „scene“!



No one’s getting full with applause! We’re thinking of mail carriers, sewers in Bangladesh, of everyone being dismissed while their company gets saved by tax-funded credits, of every wage labour dependent person without a chance of home office. We want to crush big companies and collectivise them so their wealth can benefit all of us.



Who protects us from the police? Prepper-Deathlists, right wing police chat groups, missing arms. What activists are concerned about already, hits people affected by racism the hardest. Racial Profiling is part of daily police work. During the pandemic racism shows its ugly face openly. This is why we’re demanding: Sea rescue is not a crime! #Blacklivesmatter! Stop deportations!

For the antiauthoritarian perspective! Covid-measures don’t make sense because the state says so: they make sense if they are socially just, scientifically reasoned and all-agreeable through good communication. We want to paint the first of May black and red as the fighting day of all wage dependant classes, and finally go out on the streets as one movement again. Let’s develop a radical perspective which works without compliance with the state, parties and authoritarian fantasies, and let’s do it together. We want to stand side by side for a modern anarchism, who read the signs of the time and continue to fight for utopia!



Masks on for a healthy uprising! We’re stronger than we think!



Out on the streets on first of May! Angry and antiauthoritarian!

 

Keine Kommentare:

Kommentar posten

Was hast du dazu zu sagen?